Afrique de l'Ouest

Afrique de l'Ouest

Qu'est-ce que l'Afrique de l'Ouest francophone ?

L’Afrique de l’Ouest couvre toute la partie occidentale de l’Afrique subsaharienne. Elle comprend approximativement les pays côtiers au nord du golfe de Guinée jusqu’au fleuve Sénégal, le bassin du fleuve Niger ainsi que l’arrière-pays sahélien. Plusieurs de ces pays ont relevé de l’autorité française au sein du gouvernement général d'Afrique-Occidentale française (A.-O.F.) de 1895 à 1958. Son chef-lieu était Saint-Louis (Sénégal) jusqu'à 1902, puis Dakar (Sénégal).

Une organisation comparable, l’Afrique-Équatoriale française (A.-É.F.), existait pour l’Afrique centrale jusqu’en 1958.

De manière générale, l’Afrique francophone désigne tous les Etats d’Afrique ayant la langue française en partage. En 2016, environ 115 millions d’Africains dans 31 pays d’Afrique francophone parlent le français comme première ou deuxième langue. L'Afrique est ainsi le continent qui compte le plus de locuteurs du français dans le monde.

Historiquement, c’est principalement la colonisation par la France et la Belgique qui a contribué à ancrer et diffuser la langue française en Afrique. Si la France était présente de longue date en Afrique du Nord (Algérie, Maroc, Tunisie), elle l’était également en Afrique-Équatoriale française (République Centrafricaine, Tchad, République du Congo, Gabon). L'empire colonial belge connait une expansion sous l'impulsion du roi Léopold II et fonde deux colonies principales : d'une part le Congo belge formé notamment à partir du territoire de l'ancien royaume du Kongo et, d'autre part, la province du Ruanda-Urundi.

Aujourd’hui les pays francophones représentent près de la moitié des pays africains et un Africain sur 9 parle français.

Les collections de la zone géographique "Afrique de l'Ouest"

Cette sélection documentaire est patrimoniale.

Elle met en évidence les articulations avec les autres langues nationales et les migrations entre espaces francophones ; elle propose des documents pour la plupart datant de l’époque coloniale, qui donnent à voir les origines du développement de la francophonie dans cette région.

Ainsi, l’accent est mis sur des thématiques aussi variées que l’histoire de la colonisation, l'administration publique, la géographie illustrée par des cartes ou des photos de l’époque, l’histoire militaire, l’esclavage, le développement des infrastructures et de l’agriculture, les échanges et négoces, les lois et coutumiers juridiques, les dictionnaires de langues ou bien encore le recensement des écoles maraboutiques. Enfin, l’étude de la faune et de la flore sont autant d’éléments précieux pour compléter ce panorama sur la francophonie. Ces collections s’intègrent dans un ensemble de documents traitant des recherches scientifiques en cours à l’époque coloniale (sciences, recherche médicale adaptée aux pays tropicaux, ingénierie, équipement, économie).

Ces collections patrimoniales proposent également de nombreux récits de voyages, souvenirs, contes, fables, romans qui apportent un témoignage précieux sur les coutumes de ces régions d’Afrique de l’Ouest.